Archives de catégorie : Évolutions du jeu

Les évolutions du jeu

Une soute secondaire

L’option « Soute secondaire » est désormais disponible pour les personnages. Elle permet, dès lors que le personnage qui en dispose est Capitaine d’un vaisseau, de bénéficier d’une soute secondaire de 25 emplacements supplémentaires.

L’équipage peut ainsi stocker 40 éléments en soute (15 dans la soute principale et 25 dans la soute secondaire).

De quoi envisager les missions les plus exigeantes en terme d’espace de stockage ! :-)

Share

Dernières nouvelles

Beaucoup de changements et d’améliorations ces derniers jours mais pas beaucoup de temps pour les présenter…

1) Démarrage de mission à 3 joueurs (au lieu de 5)

Disons tout d’abord qu’il est désormais possible de créer son vaisseau et d’obtenir ses ordres de mission même si l’on n’a pas encore réuni les 4 tokens galactiques de l’équipage : seuls 2 (en plus de du Capitaine) sont nécessaires.

Cela laissera du temps au Capitaine pour préparer son vaisseau tout en attendant de recevoir les tokens des retardataires. L’échange de transmissions spéciales (et donc la création d’objets) et l’ajout de mémos sont donc possibles.

Par contre, il faudra un équipage complet pour débuter l’expédition et soumettre le premier rapport.

2) Les échanges d’objets

Il est désormais possible de transmettre des objets d’un personnage à un autre, pour peu que l’on connaisse le token galactique du destinataire (ou que celui-ci fasse partie de son répertoire). Cette opération est appelée : « exo-synthétisation ».

Exo-synthétisation

Elle s’effectue depuis le détail d’un objet dans sa besace et n’est évidemment possible que si le destinataire possède la place suffisante dans accueillir le ou les objets.

3) L’option « Inventaire XXL »

Il sera bientôt proposé un certain nombre d’options visant à améliorer les possibilités du jeu en échange de quelques subsides (à définir). La première d’entre elle consistera à disposer d’un inventaire de 40 emplacements au lieu de 15.

Inventaire XXL

4) Divers

En plus de ces nouveautés, beaucoup d’amélioration et d’optimisation du code… Et une fonction de log très performante pour être réactif devant les éventuels problèmes liés au jeu.

Il reste tant à faire… :-)

À bientôt !

Share

Du nouveaux quant aux paramètres

Outre la migration, ces derniers jours ont aussi été bien occupés par des évolutions (que Quark souhaitait depuis quelques temps).

1) L’ajout de trois nouveaux paramètres de l’aventure

En effet, les joueurs peuvent maintenant apporter des précisions sur trois éléments importants du vaisseau :

  • L’ordinateur et les sous-systèmes
  • Le générateur
  • La propulsion

 

2) L’assouplissement des autorisations

Par ailleurs, pour augmenter la marge de manœuvre du joueur qui a pris la parole, nous avons augmenter le nombre de paramètres que chaque rôle a le droit de modifier. En moyenne, chaque paramètre peut être désormais modifiée par trois rôles différents.

3) L’augmentation du nombre de paramètres modifiables

La conséquence naturelle des deux premières modifications est qu’il nous a semblé intéressant de passer de trois à quatre le nombre de paramètres de l’aventure que le joueur qui a la parole peut modifier.

Il reste à tester ces évolutions pour vérifier qu’elles apportent un réel plus au principe du jeu et dynamisent les interventions de chacun.

Share

Générateur de maladies

En complément du « Générateur de blessures », nous en avons profité pour intégrer aussi un « Générateur de maladies » à la rédaction du Rapport.

GenMaladies

Concrètement, cet outil permet de solliciter l’ordinateur de bord pour répartir des maladies entre les membres de l’équipage durant une phase d’exploration ou d’accident.

Il est possible de définir la probabilité d’être touché pour chaque membre mais aussi de choisir une éventuelle localisation. Bien entendu, tout peut aussi être confié au hasard…

Le résultat a évidemment une incidence directe sur la santé des personnages concernés.

Du travail en perspective pour le médecin du bord et/ou son DocBot. ;-)

Share

Générateur de blessures

Nous venons d’intégrer un « Générateur de blessures » à la rédaction du Rapport.

GenBlessures

Concrètement, cet outil permet de solliciter l’ordinateur de bord pour répartir des blessures entre les membres de l’équipage durant une phase de combat ou d’accident.

Il est possible de définir la probabilité d’être touché pour chaque membre mais aussi de choisir un niveau de gravité et une éventuelle localisation. Bien entendu, tout peut aussi être confié au hasard…

Share